Billet du Mercredi 20 février 2019 : Je manque vraiment de souffle
Dernière mise à jour : 21/01/2020  
 
Le Bilan Vocal (3/9)
« Avoir une bonne oreille ! » C’est une question qui revient souvent. Est-ce vraiment indispensable ?

Oui bien sûr ! Mais, pour rassurer un peu tous ceux qui n’ont pas la chance d’avoir une écoute vraiment exceptionnelle, il faut savoir que d’autres éléments entrent en jeu dans l’obtention de la justesse. Le corps a aussi son rôle à jouer. L’aspect technique général, bien intégré, aide énormément à chanter juste. C’est une certitude !

Avez-vous toujours pu « rééduquer » l’écoute de personnes atteintes de ce problème ? Pour parler simple : faire chanter « juste » ceux qui chantent « faux » ?

Très souvent en tout cas. Et j’ai toujours pu améliorer de façon significative cette fonction d’écoute. L’élève qui a une très mauvaise oreille n’en récoltera pas une merveilleuse comme par magie mais, huit fois sur dix, il pourra chanter plus juste, voire tout à fait juste et obtenir ce qu’il souhaite.

Avez-vous eu des cas vraiment désespérés à traiter ?

Trois ou quatre en quinze années d’enseignement. Néanmoins, même dans ces cas « d’amusie », environ 25% à 30% de qualité d’écoute ont été récupérés... ce qui a changé la vie de ces personnes. Ils ne chanteront jamais vraiment juste mais pourront apprécier davantage la musique, les rythmes, qu’ils percevront mieux, dire un texte en parlant plus naturellement.

< Précédente

Début de l'interview

Suivante >