Billet du Mercredi 20 février 2019 : Je manque vraiment de souffle
Dernière mise à jour : 01/03/2021  
 
Le Bilan Vocal (4/9)
Pourquoi l’oreille a donc une importance si prépondérante dans le chant ?

Parce que notre voix ne peut reproduire que ce que notre oreille lui demande de reproduire. C’est un peu stylisé, mais c’est ça ! Si vous percevez mal un son, vous ne pourrez jamais le reproduire bien. Mais, je le répète : ça se travaille !

Et pour les comédiens ?

C’est pareil. Si une réplique est mal perçue par une personne ayant un problème d’oreille, celle-ci répondra en fonction de ce qu’elle aura entendu et parlera donc faux. Ainsi, quand un comédien, au bilan, me dit : « Ma voix ne porte pas, on ne me comprend pas assez, on dit que je parle faux, ma voix monte, etc. », j’ai presque toujours constaté que la qualité d’écoute était en cause.

Quel est le problème que vous rencontrez vraiment le plus souvent au cours du bilan ?

Sans hésiter : la respiration et l’appui du souffle. Souvent l’inspiration est thoracique haute (la pire des choses) ou bien prise d’une façon abdominale certes, mais non moins dangereuse pour la voix. Je parle de la fameuse technique qui consiste à pousser le ventre à l’avant à l’inspiration.

Mais ne doit-on pas « respirer par le ventre » ?

Oui, mais pas n’importe comment ! C’est une grande question. On croit faire ceci et l’on fait autre chose. Mais la voix, elle, ne s’y trompe pas !

< Précédente

Début de l'interview

Suivante >