Billet du Jeudi 28 décembre 2017 : Gros souci vocal
Dernière mise à jour : 19/12/2018  
 
Le Billet Actu (2/161)

Chronique du 09 mai 2005

Bruno Desplanche dans "Les Mots d'Amour", comédie musicale de Michel Cadeau.


Bruno Desplanche

J’ai une très agréable mission aujourd’hui ! Celle de vous annoncer la naissance d’une Comédie Musicale.

« Les Mots d’Amour », d’après les souvenirs de Micha Olmanoff (Michel Cadeau) : « I do, I do ! » - Molière du meilleur spectacle musical -, « Le petit monde de Georges Brassens », etc. (Spectacle de 2h10 - sans entracte - composé de 17 tableaux).

Livrets et dialogues : Micha Olmanoff et Nicolas Pélacy.
Direction Musicale, arrangements : Jean-Charles Guiraud.
Chorégraphie : Olivier Landy
(sauf « le tango de la dépensière » par Nicolas Pélacy).

Avec : Tonia Galievsky, Katia Markosy, Emmanuelle Herr, Bruno Desplanche, Pascal de Loutchek, Jean-Louis Dupont, Gianni Mancuso, Michel Lerousseau et Sébastien Morin dans les rôles principaux.

Cette Comédie Musicale sera présentée les : 26, 27, 31 mai et 3 juin à l’Espace Cardin : 1, Avenue Gabriel, 75008 Paris.

Les médias, et naturellement tout ce que la profession compte de célébrités seront là !

C’est l’histoire authentique d’une princesse russe : Natalia Alexandrovna Olmanoff. L’action commence en 1945, à la libération, principalement à Paris dans le quartier des Batignolles, mais aussi, plus tard, à New York, Zürich, etc. Sa vie romanesque, ses amours, ses drames, ses joies sont ici évoqués avec sensibilité, passion et talent par Michel Cadeau. La mise en scène de cette superbe fresque est signée Ariane Fandeux.

Mais la très bonne nouvelle, c’est surtout que Bruno Desplanche y tient un des rôles principaux. Bruno est, parmi mes élèves, l’un des plus fidèles et des plus doués. Sa technique vocale est presque sans faille. Sa voix réunit toutes les qualités d’un grand chanteur soliste de Comédie Musicale : beauté, richesse et rareté du timbre, longueur et puissance, et, ce qui est très important, une très grande souplesse permettant les nuances les plus subtiles. Bruno possède tout cela ! Avec, de surcroît, un goût musical très fin et un sens inné de l’interprétation. De plus, c’est un comédien à part entière ! Citons surtout le rôle de « Trichinosis », dans « Dieu », de Woody Allen. N’oublions pas non plus ses talents de danseur : il me suffit de rappeler pour illustrer cela, qu’il a joué, dans « Grease », le rôle de Dany Zucco (tenu à l’écran par John Travolta !) au Théâtre du Trianon et là, il fallait savoir bouger !

A la télévision, on a pu le voir et l’entendre sur France 2 dans un téléfilm réalisé par Nina Companeez : « La chanson du Maçon ». Il y interprétait notamment la très belle chanson de Bruno Bontempelli : « Trente ans » avec toute l’aisance et la désinvolture souhaitée.

Au Théâtre Mogador, dans : « l’Ombre d’un Géant », l’excellente Comédie Musicale de François Valéry, il était Jonathan, le pianiste, personnage pivot de la pièce aux côtés de : Rose Laurens, Sophie Delmas, Hanna H et Jonathan Kerr.

Il fut transcendant dans ce rôle et montra à cette occasion des qualités de comédien et de chanteur remarquables.

Dans un tout autre registre, il fut également l’inoubliable interprète de l’apôtre Jean dans « Maria », la Comédie Musicale de Markus Wittal. On loua, tout au cours des représentations, sa présence vocale et scénique et sa vérité d’expression.

Mais peut-être les avez-vous vues ces Comédies Musicales ? En ce cas, vous savez tout ça !

Venez applaudir ce grand garçon intelligent, sympathique et simple dans « Les Mots d’Amour ». Il fera, et de cela ne doutons pas, encore très souvent parler de lui dans ce beau métier qu’il a choisi !

Moi, j’y serai ! À bientôt ?

 

Accédez à la liste complète des billets en cliquant sur ce lien : > Archives des billets actu <


Jean Laforêt

< Billet précédent

Retour au billet actuel

Billet suivant >