Billet du Dimanche 15 juin 2014 : Ma voix se fatigue très vite
Dernière mise à jour : 23/07/2014  
 
Le Billet Actu (22/151)

Chronique du 10 mai 2006

La position de la langue dans le chant :

Natalina S. (Professeur de chant)

- Je voudrais aujourd’hui soulever une question quasi tabou chez beaucoup de professeurs de chant. La langue, cette fameuse langue ! Certains disent qu’ils ne savent pas quoi en faire ! Pourtant elle est bien reliée aux larynx par l’épiglotte ? Donc en mouvement suivant les passages ?

- Une autre question, à propos des passages… En France, on parle de deux registres : voix de tête et voix de poitrine… or, on sait qu’il existe trois registres (confirmé par le fait qu’il existe deux passages).

- Pardonnez-moi de poser toutes ces questions mais je suis une personne qui a toujours fonctionné à coup de pourquoi et de comment !

- Les questions soumises ont été soulevées par ma classe !

Natalina,

Je vais vous répondre aujourd’hui au sujet de la position de la langue dans le chant.

Si vous le voulez bien, faites un petit test : placez-vous devant une glace (pour pouvoir observer ses mouvements). Détendez votre langue complètement et prononcez plusieurs fois successivement, en conservant une ouverture de bouche de la largeur de deux doigts environ (ce qui correspond à l’ouverture buccale nécessaire pour chanter une phrase dans le médium) : a - é – i – a – é – i - etc. Vous constaterez que votre langue « bouge », qu'en aucun cas elle ne demeure figée contre les incisives inférieures ! En chantant, c'est pareil : on doit, tout en la laissant détendue, respecter ses mouvements naturels et éviter de la contraindre à rester plate et touchant à tout prix les dents du bas. En revanche, placer souplement sa pointe contre son " fil " (comme "dans le menton"), permet de chanter sans problème toutes les voyelles.

En conclusion :

Pendant le chant, la langue doit demeurer détendue et libre de tous ses mouvements. Ceci est primordial car la moindre de ses contractions se communique au larynx et, de ce fait, gêne l'émission.

Voilà, Natalina ! Je vous parlerai des registres vocaux et des « passages » dans un autre billet. Le sujet est très intéressant mais complexe et demande un développement assez long. Plusieurs personnes, comme vous, m’ont demandé des précisions à ce sujet et je suis en train de rédiger ce texte.

A bientôt ?

 

Accédez à la liste complète des billets en cliquant sur le lien ci-contre : > Archives des billets actu <


Jean Laforêt

< Billet précédent

Retour au billet actuel

Billet suivant >