Billet du Jeudi 28 décembre 2017 : Gros souci vocal
Dernière mise à jour : 17/12/2018  
 
En vrac (10/14)

Rééducation vocale (Enseignant de 25 ans : je me fatigue énormément en parlant !)

J’ai 25 ans. Je suis enseignant et, de ce fait, je dois me servir énormément de ma voix. J’ai eu, l’année dernière, de gros ennuis vocaux dus à un « forçage » (je chantais alors dans un groupe de rock). J’ai été traité mais je n’arrive pas à retrouver les moyens que j’avais et, de plus, je me fatigue beaucoup en parlant. Je finis souvent mes journées aphone ou presque. J’aimerais rééduquer ma voix de façon définitive. Comment m’y prendre ? Pouvez-vous m’aider ?

La rééducation vocale est une chose sérieuse. Avant de l’entreprendre, je vous conseille de consulter un médecin oto-rhino-laryngologiste. Celui-ci déterminera si des éléments identifiables peuvent créer l’état de fatigue que vous décrivez. Si rien de spécial n’est détecté, il s’agit bien, a priori, d’un mauvais geste vocal qui pérennise cet état. Dans ce cas, nous pourrons envisager une rééducation. Tout d’abord, il sera nécessaire de pratiquer un bilan vocal complet car une connaissance approfondie du sujet est absolument indispensable ; la voix est le reflet d’aspects divers qui touchent souvent l’intimité de la personne. Tous les paramètres dégagés de ce bilan devront s’intégrer au travail vocal proprement dit. Celui-ci devra être pointu et toucher le cœur même du problème sans jamais fatiguer le larynx. Des habitudes devront être changées afin de vous apprendre à employer correctement votre voix dans la vie de tous les jours. Naturellement, le geste vocal correct (souffle, appuis, etc.) devra être travaillé avec beaucoup de précision pour acquérir un auto-réflexe de bonne qualité. Concrètement, il faudra entreprendre un travail profond - relaxation, travail couché - pour ne rien laisser au hasard. La vocalisation devra être précise mais non fatigante afin, tout en installant le bon geste, de restaurer votre musculature laryngée. Des exercices d’articulation complèteront le tout. Eux aussi ont une grande importance pour épargner la voix dans la vie de tous les jours.
Voilà… en gros. Rassurez-vous pourtant : on y arrive !

< Précédente

Liste des questions

Suivante >